1. Je suis une startup et je souhaite être locataire du lieu Totem, quand dois-je en faire la demande ?
• Le gestionnaire du bâtiment sera désigné courant janvier 2017. C’est lui qui aura en charge la commercialisation des espaces et la contractualisation avec les occupants à partir de cette date.
• Il est toutefois important de se manifester et de manifester son intérêt pour ce projet en s’inscrivant sur le lien.

2. Quels seront les critères pour être hébergé dans le lieu totem ?
• Ce bâtiment sera un formidable outil pour le territoire et doit contribuer à l’atteinte des objectifs de Lyon French Tech en matière d’accélération de startups (minimum 100 startups accélérées par an sur tout le territoire) et de développement de tech champions (15 nouveaux en 10 ans). Les critères d’entrée seront avant tout :
– porteur de projet de création de startup,
OU
– jeune entreprise innovante, à composante numérique,
– fort potentiel de croissance,
– volonté de se développer à l’international.
• Être hébergé par un accélérateur présent dans le lieu Totem.
• Bien sûr, le bâtiment accueillera de manière temporaire ou ponctuelle tout acteur désireux d’y trouver contacts et services auprès de l’écosystème.

3. Accessibilité du lieu totem en transport : aujourd’hui et demain ?
• Le lieu Totem bénéficie d’un accès aisé dès à présent :
– tramway T1 (arrêt Hôtel de Région Montrochet ou Musée des Confluences) à quelques minutes à pied,
– parc de stationnement voiture en proximité,
– gare TGV de Perrache (TGV direct pour Paris…),
– dès sa livraison, le bâtiment intègrera un garage à vélo en son sein.
• À terme, il est prévu dans le cadre de l’aménagement du projet urbain :
– parking souterrain de 800 places à 500 m (2018),
– station de tramway supplémentaire entre le centre commercial et le Musée des Confluences.

4. Lyon French Tech sera-t-elle gestionnaire du lieu, quel sera son rôle ?
• L’association Lyon French Tech n’a pas vocation et n’est pas structurée pour exploiter économiquement un bâtiment comme celui-ci.
• En revanche, elle y sera hébergée de manière à pouvoir participer activement à son animation aux côtés du gestionnaire.
• Elle en sera garante « moralement » vis-à-vis de l’écosystème.

5. N’y a-t-il pas un risque à voir se multiplier ce type de lieu pour startups sur le territoire ?
• L’offre est en effet croissante, et témoigne avant tout de la bonne santé de l’écosystème entrepreneurial du territoire.
• À la différence des autres lieux, celui-ci a vocation à porter l’identité numérique du territoire, à offrir des conditions privilégiées en matière d’accélération et de développement vers l’international, sera le lieu d’hébergement de la French Tech et la porte d’entrée pour l’ensemble des autres pôles et structures d’accueil.

6. Les espaces aménagés seront-ils suffisamment lumineux et tempérés pour une activité de bureau ?

• Grâce à ses sheds orientés nord, cette halle industrielle bénéficie d’un éclairage zénithal idéal en matière de luminosité.
• Le projet de réhabilitation prévoit de traiter thermiquement toute l’enveloppe du bâtiment de façon à créer des conditions de confort adaptées à ce type d’activité.

7. Quel type de bail est prévu pour les startups ?
• L’offre d’hébergement doit permettre un accueil et un développement facilités pour les résidents, sans démarches administratives lourdes : forte souplesse et modularité de l’occupation dans le temps et l’espace (type conventions d’occupations, domiciliation…).

8. Est-il réaliste de faire cohabiter dans le même ensemble immobilier de l’événementiel à grande échelle et une activité de bureau ?
• Les espaces ont été pensés pour rendre cela parfaitement possible (séparations acoustiques, éloignement des zones publiques et privatives…).

9. Pourquoi ne pas avoir choisi de réhabiliter un immeuble en plein centre-ville ?
• Ce lieu offre un compromis très intéressant à plusieurs niveaux :
– un cadre architectural unique,
– un quartier en plein essor, porté sur l’avenir,
– des conditions économiques d’accueil attractives.
• Il permet de mailler le territoire en ouvrant un 4ème pôle numérique en centre-ville après ceux de Vaise / Villeurbanne et Part-Dieu.

10. Qu’est-il prévu en termes de connectivité et d’accès à la fibre ?

Le bâtiment bénéficiera du raccordement à la fibre et d’un Wi-Fi performant afin de proposer une offre THD à tous les occupants. Ils seront dimensionnés pour répondre aux besoins en usage quotidien pour les résidents tertiaires, mais aussi dans le cas des événementiels très consommateurs de bande passante.