Située sur les quais du Rhône, la Halle Girard faisait partie d’un vaste ensemble industriel, composé de bâtiments qui occupaient plusieurs ilots de la partie sud de la Confluence le long du quai Perrache, et dont, avec la halle caoutchouc elle reste le principal vestige.

Ces bâtiments étaient caractéristiques de la construction industrielle au 19ème siècle : leurs murs périphériques en pierre étaient peu percés, ils étaient couverts par des sheds d’une hauteur homogène, qui faisaient largement pénétrer la lumière naturelle par des châssis vitrés tournés au nord.

HIER, LA HALLE GIRARD

AUJOURD’HUI

DEMAIN, LE LIEU TOTEM

lieu totem demain